Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
f-14b_tomcat [2019/05/09 17:19]
flappie
f-14b_tomcat [2019/07/31 22:24] (Version actuelle)
flappie [Modes radar]
Ligne 8: Ligne 8:
 A sa sortie en 1974, le Tomcat est un concentré de nouvelles technologies. Associé à ses missiles très longue portée **AIM-54 Phoenix**, son puissant radar **AN-AWG9** fait de lui un intercepteur hors pair. Son mode **TWS** (Track While Scan) lui permet de détecter jusqu'​à 24 appareils en vol depuis une distance de 110 nm (200 km), et d'​engager jusqu'​à 6 cibles en même temps. Sa caméra **TCS** permet à l'​équipage de surveiller l'​évolution des contacts distants. C'est déjà un vrai chasseur de supériorité aérienne. La version initiale F-14A, souffrant de moteurs TF-30 peu performants et à l'​origine de nombreuses pannes, passe en version "​A+"​ dès 1987. Par la suite renommée **F-14B**, cette nouvelle mouture est équipée des plus puissants et plus fiables moteurs TF-110, ainsi que d'un détecteur de menaces radar moderne. Dans les années 90, il se verra complété du **pod LANTIRN**, et sera ainsi capable de tirer et guider des bombes laser. A sa sortie en 1974, le Tomcat est un concentré de nouvelles technologies. Associé à ses missiles très longue portée **AIM-54 Phoenix**, son puissant radar **AN-AWG9** fait de lui un intercepteur hors pair. Son mode **TWS** (Track While Scan) lui permet de détecter jusqu'​à 24 appareils en vol depuis une distance de 110 nm (200 km), et d'​engager jusqu'​à 6 cibles en même temps. Sa caméra **TCS** permet à l'​équipage de surveiller l'​évolution des contacts distants. C'est déjà un vrai chasseur de supériorité aérienne. La version initiale F-14A, souffrant de moteurs TF-30 peu performants et à l'​origine de nombreuses pannes, passe en version "​A+"​ dès 1987. Par la suite renommée **F-14B**, cette nouvelle mouture est équipée des plus puissants et plus fiables moteurs TF-110, ainsi que d'un détecteur de menaces radar moderne. Dans les années 90, il se verra complété du **pod LANTIRN**, et sera ainsi capable de tirer et guider des bombes laser.
  
-Sa version définitive,​ le F-14D Super Tomcat, doté d'un radar plus évolué et jugé trop cher, n'​équipera pas l'​ensemble des porte-avions américains.+Sa version définitive,​ le F-14D Super Tomcat, doté d'un radar plus évolué et jugé trop cher, n'​équipera pas l'​ensemble des porte-avions américains. Le module DCS publié par Heatblur contient la version B, et dans quelques années la version A initiale.
  
 ===== Démarrage côté pilote ===== ===== Démarrage côté pilote =====
Ligne 19: Ligne 19:
 {{youtube>​7NFacBcn3oM?​medium}} {{youtube>​7NFacBcn3oM?​medium}}
  
-=====Datalink=====+===== Assistance au pilotage ​=====
  
-Avant de procéder à l'​alignement d'un appareil embarqué sur porte-avion,​ il faut régler la fréquence datalink du PA, passer le datalink en mode A (switch vers l'​avant) et activer le CAINS (switch vers l'​avant aussi). Cela permet de récupérer la position actuelle de l'​appareil.+{{youtube>​WvUVjqGNsO8?​medium}}
  
-Pour afficher les contacts repérés par un AWACS, il faut régler la fréquence datalink de l'​AWACS,​ et activer le datalink en mode A (switch vers l'​avant).+=====Datalink===== 
 +====Alignement INS en embarqué==== 
 +Avant de procéder à l'​alignement d'un appareil embarqué sur porte-avion,​ il faut régler la fréquence datalink du PA, passer le datalink en mode A (switch vers l'​avant) et activer le CAINS (switch vers l'​avant aussi). Cela permet de récupérer la position actuelle de l'​appareil. 
 +====Affichage des contacts==== 
 +Pour afficher les contacts repérés par un AWACS, il faut régler la fréquence datalink de l'​AWACS,​ et activer le datalink en mode A (switch vers l'​avant). A noter que la fréquence datalink des porte-avions envoie lui aussi les contacts évoluant dans son périmètre de détection.
  
 Le mode C (switch vers l'​arrière) permet à plusieurs F-14 de partager entre eux leurs propres contacts radar. Il n'est hélas pas possible d'​utiliser simultanément les modes A et C. Le mode C (switch vers l'​arrière) permet à plusieurs F-14 de partager entre eux leurs propres contacts radar. Il n'est hélas pas possible d'​utiliser simultanément les modes A et C.
Ligne 38: Ligne 42:
 **2 modes de recherche :** **2 modes de recherche :**
   * <wrap hi>PD SRCH</​wrap>​ (portée 110 nm) : Il "​voit"​ loin, mais ne peut pas afficher les contacts sur le TID car il ne mesure pas les distances.   * <wrap hi>PD SRCH</​wrap>​ (portée 110 nm) : Il "​voit"​ loin, mais ne peut pas afficher les contacts sur le TID car il ne mesure pas les distances.
-  * <wrap hi>​RWS</​wrap>​ (portée 90 nm) : Il est moins puissant que le mode PD SRCH, mais capable d'​afficher les contacts sur le TID.+  * <wrap hi>​RWS</​wrap>​ (portée 90 nm) : Il est moins puissant que le mode PD SRCH, mais est capable d'​afficher les contacts sur le TID.
  
 **2 modes de suivi :** **2 modes de suivi :**
Ligne 51: Ligne 55:
 A tout moment, le pilote peut prendre la main en utilisant les modes ACM et PCM, très utiles en combat rapproché. A tout moment, le pilote peut prendre la main en utilisant les modes ACM et PCM, très utiles en combat rapproché.
  
-En mode RWS et TWS, le datalink permet d'​afficher au TID les contacts repérés par un AWACS allié (moitié basse des symboles). Il ne sera possible d'​engager ces cibles que lorsque le radar les aura détectés et affichés sous forme de "​pistes"​ (moitié haute des symboles) en mode TWS. On peut sélectionner une piste à l'aide du curseur du TID. Si le radar perd un contact, la piste correspondante disparait au bout de 2 secondes.+En mode RWS et TWS, le datalink permet d'​afficher au TID les contacts repérés par un AWACS allié (moitié basse des symboles). Il ne sera possible d'​engager ces cibles que lorsque le radar les aura détectés et affichés sous forme de "​pistes"​ (moitié haute des symboles) en mode TWS. On peut sélectionner une piste à l'aide du curseur du TID. Si le radar perd un contact, la piste correspondante disparait ​normalement ​au bout de 2 secondes.
  
 Tous les modes Pulse Doppler filtrent les échos radar en comparant leur longueur d'onde avec celle de l'​émission de départ. Cela permet d'​éliminer le bruit, mais génère aussi des "zones d'​ombre"​ : Tous les modes Pulse Doppler filtrent les échos radar en comparant leur longueur d'onde avec celle de l'​émission de départ. Cela permet d'​éliminer le bruit, mais génère aussi des "zones d'​ombre"​ :
Ligne 96: Ligne 100:
  
 ===== Pod LANTIRN ====== ===== Pod LANTIRN ======
 +{{ :​lantirn_good_kill.png?​nolink&​400|}}
 Si la caméra TCS montée à l'​avant du Tomcat permet d'​identifier assez facilement les objets volants, elle n'est pas du tout adaptée au bombardement de précision, et est d'​ailleurs dépourvue de laser. Le pod LANTIRN, vient combler cette lacune. Monté sous l'aile droite, il est contrôlé par le RIO à l'aide d'un stick dédié, situé à sa gauche. Le flux vidéo du LANTIRN s'​affiche sur demande en lieu et place de celui de la caméra TCS. Si la caméra TCS montée à l'​avant du Tomcat permet d'​identifier assez facilement les objets volants, elle n'est pas du tout adaptée au bombardement de précision, et est d'​ailleurs dépourvue de laser. Le pod LANTIRN, vient combler cette lacune. Monté sous l'aile droite, il est contrôlé par le RIO à l'aide d'un stick dédié, situé à sa gauche. Le flux vidéo du LANTIRN s'​affiche sur demande en lieu et place de celui de la caméra TCS.
 +
 +Pour pouvoir larguer une bombe au LANTIRN, le RIO doit :
 +  - Allumer le pod LANTIRN au plus tôt (ça prend 8 minutes)
 +  - Allumer le laser
 +  - Déployer la caméra du LANTIRN (ça prend 30 secondes)
 +  - Basculer du TCS au LANTIRN
 +  - Sélectionner le type de bombe via la molette du panneau d'​armement (ex: "​GBU12"​)
 +  - Sélectionner le type de passe "​MAN"​
 +  - Sélectionner au moins un des emports équipé de ce type de bombe (switch vers le haut)
 +  - Passer le TID en mode "​TV"​
 +  - Activer le mode Air-to-Ground
 +  - Arrêter le collimateur sur une cible
 +  - Verrouiller la cible, ce qui déclenche le calcul de la solution de tir et l'​apparition du visuel TTR (Time to Release)
 +  - Déclencher le pointage laser quelques secondes avant le largage (ex: 10 secondes)
 +  - Décompter les dernières secondes à voix haute pour aider le pilote à larguer à TTR=0
 +
 +De son côté, le pilote devra activer le Master Arm, faire pointer l'​appareil sur la cible en s'​aidant de l'​azimuth affiché sur le TID (ex: 15° sur la gauche), puis larguer les œufs au bon moment (TTR=0).